Veuillez saisir au moins 2 caractères

Veuillez saisir une adresse email valide

Actualités
Pour une projection sur 1 an rendez vous sur le  
Samedi 19 Septembre 2020
Inventaire réalisé sur la Barboue
Lors de l'inventaire sur la Barboue à Virelade : 16 espèces piscicoles ( poissons et 2 crustacés classés nuisible

(Crabe chinois et écrevisse de Louisiane) ont été trouvé.

 

En résumé de la situation actuelle du peuplement piscicole :
L'état du milieu semble détérioré : en effet, les espèces que nous devrions retrouver théoriquement (goujon, anguille, vairon, chevesne, loche franche et lamproie de planer) ne comporte pas des effectifs assez importants pour donner de bons indicateurs.

Une population est structurée dès lors qu'elle comporte plusieurs tailles, plusieurs générations.

Ce qui n'est pas le cas des espèces théoriquement attendu.

 

Ce déséquilibre s'explique par :

- les crues du mois de mai semblent avoir eu un impact important sur les reproductions printanières des lamproies, vairons, chevesnes, loche franche et goujons,

- La qualité de l'eau peut avoir également un impact sur la présence de certaines espèces dites polluosensible,

- La quantité d'eau peut également être un frein à l'expansion des espèces, il semberait que la barboue présente un débit plus important à l'amont qu'à l'aval de son bassin versant,

- Des zones de fraies réduites par un enrichissement du milieu en matière organique, le secteur inventorié présente plutôt une eau stagnante que courante, et énormément de dépôt de matière organique de couleur sombre. Cet enrichissement limite la reproduction de ces espèces préférents les cours d'eau clair avec une granulométrie plus diversifiée. A contrario, cet enrichissement est profitable à des espèces d'eaux stagnantes de type poisson chat, épinoche, écrevisse, gambusie et carassin...

 

Pour les autres espèces, comme la perche, le carassin, l'ablette, la tanche et la perche soleil, sont probablement apparu grâce aux crues hivernales et printanière. En effet, lors de montée des eaux importantes, des poissons de plan d'eaux attenant au cours d'eau peuvent se retrouver "coincé" dans le cours d'eau.

 

En orange, figure les espèces non remise à l'eau car considéré comme nuisible.

 

 

D'autres données complémentaires seront connu prochainement.

 

Espèces

Nombre de capture

Caractéristiques biologiques

Anguille européenne

57

Migrateur

Vairon

5

Espèce d’eau vive

Lamproie de Planer

17

Chevaine

39

Loche franche

18

Carassin argenté

9

Espèce aux préférentiels « eaux lentes »

Perche

1

Goujon

5

Tanche

1

Gambusie

 

3

Epinochette

3

Epinoche

117

Ablette

1

Pseudorasbora

12

Espèce nuisibles non remises à l’eau

Perche soleil

29

Poisson chat

9